Vote et Avenir

Depuis 2010, le portail de la prévention active
© Marque et concept déposés.
Depuis mai 2010, pour vous Association France Prévention prévient dans de très nombreux domaines essentiels, pour ne pas subir.
Informations Solidarité Conseils
Écrivez-nous sur assoc.france.prevention@gmail.com ou au
06 47 89 64 49
Nos articles sont la propriété intellectuelle de leurs auteurs. Ils ne peuvent être ni reproduits, ni traduits et utilisés qu'à titre limité et personnel.

 Ici, la prévention est volontaire et c'est vous qui venez la chercher.
-------©
 
 
 
Prévention par l'action citoyenne
 
 
 
L'article de la foudre ?!
Nous sommes TOUS responsables, chacun à notre niveau !
Bien qu'au fond, ce nouvel article n'inclut pas la polémique mais seulement une tentative de conciliation et d'ouverture, son bien-fondé en sera décrié, il ne faut pas en douter puisque le sujet soulevé est l'état de guerre permanente qu'entraîne la crise dite « économique ».
Cette crise de gestion est en place depuis plus de trente années. Tout le monde en est responsable par deux principes : celui de la jeunesse et des bêtises faites (apprentissage d'un nouvel ordre mondial) et la seconde par le toujours plus qui n'a jamais été arrêté.

Afrique  : les mots sont faibles pour qualifier les responsables des gouvernements africains. Merci M. Mandela et je suis bien triste que votre vie s'achève sur des images si laides !!

Allemagne : anti-enfants,

Chine : manque de filles par décisions délibérées,

États Unis : familles dehors avec enfants, manque de soins médicaux chroniques pour certains,
- Avez-vous essayé de mettre délibérément vos enfants dans la rue en plein hiver ou sous une pluie battante pour une durée illimitée, juste par manque d'argent ?
- Avez-vous essayé de mourir d'un mal facile à soigner uniquement parce que vous n'avez pas d'argent ? On appelle ça comment ?

FRANCE : alors là, c'est sans aucun doute le pompon car au fond, le pays entier s'accroche à fonctionner mais il ne sait plus RIEN ! Un vrai Couac économique, culturel, d'identité profonde et d'espoir ! ÉPUISEMENT TOTAL !

Inde : Surpopulation chronique,

Japon : Hiérarchie du mensonge et du silence,

Pakistan : holocauste de la désertification du pays par sa « vente » touristique, considérée comme le savoir-faire exclusif,

Les Pays dit émergents  : passent d'un totalitarisme à l'autre… et vont encore plier pendant quarante ans, faire une petite révolution, plier encore ?

Tibet : Je croyais que les idées ne valaient rien ? Quelles sont du vent ? Juste un siècle (enfin officiellement) que ça dure entre la Chine et le Tibet, sauf erreur, les deux sont encore là. Lequel est le meilleur ? Elle est là la question ?

…/… La liste est très longue et pas utile, le sens est clair.
Scions-nous les branches sur lesquelles nous sommes assis ? Mordons-nous la main du Maître qui nous donne à manger ? Pourtant le Maître, ce n'est pas tout à fait nous les humains, mais bien notre environnement et ce que nous sommes : Terre, Ciel, Air et Eau, corps… On ne peut pas faire autrement que de les respecter.
La véritable crise est de ne pas accepter notre condition et d'y apporter que de modestes améliorations.
Tant qu'aux lois contre les discriminations et autres tortures quotidiennes ou exceptionnelles, elles n'ont pas encore l'effet escompté. Les partisans de la vie les appliquent naturellement et les autres les bafouent impunément, les entre-deux ne sont pas des rigolos n'ont plus.
Nous devons, donc, nous concentrer sur le droit des victimes et leurs reconnaissances même, ou surtout, si elles sont mortes.
ET ÉCOUTONS-NOUS, REGARDONS-NOUS, vous verrez pour la plupart, nous sommes plein de défauts mais pas plus, vraiment pas plus que ça.
Nous sommes 10 millions de plus en 10 ans, il faut le faire ! Mettre au monde, nourrir, loger, éduquer, aimer… une logistique d'explosion démographique et d'acceptation.
_______
-------

Tant qu'à nous, au lieu de fermer les yeux comme si une claque arrivait ou de fourbir les armes réservistes, tâchons de retrouver un peu d'optimiste.
La légitimité d'un gouvernement ne se remet pas en question tous les cinq minutes, non plus. Tant pis pour les votants et s'ils ne sont pas satisfaits, notre constitution, nous octroie un droit à dire non, sans être des « sauvages » et vice versa. Préservons notre belle démocratie car elle est un modèle !
Allez voir ailleurs pour vérifier…
En lâchant, les peurs de toutes parts, il nous reviendra à tous de relever nos manches et pas de doute, on sait faire !
Ne nous trompons pas d'objectifs. ON VA Y ARRIVER !! Et seulement pour le meilleur !
-------


VOTE :
Y a t-il un médecin dans la salle ?
La Vème Constitution, qui est encore le régime de gouvernance actuel, a installé, conforté, confirmé un mode de scrutin qui est dit secretet qui confère un droit de dire oui, non ou je ne sais pas…
Bien alors, comment se fait-il qu'il y ait un tas de gens qui se défilent (ne me tapez pas svp) en ne votant pas et plein qui disent que ça ne sert à rien car ils ne sont pas compris, écoutés ou que c'est truqué ?
Il y a aussi ceux qui brandissent l'étendard du secret de leur vote, en proclamant le nom de l'heureux gagnant pour lequel on a cotisé collectivement (impôts) pour les panneaux, l’isoloir, les bulletins, les enveloppes, les cartes, les élus et enfin les urnes !!
Lequel ne comprend pas ? Y a-t-il un fantasme votant pour le retour à la royauté ?

23 décembre 2011
L'application de la pluralité démocratique passe par la diversité. Les théories de l'Homme Unique avec 7 milliards d'habitants, ne font office que de fermeture par l'élimination.
On n'est pas d'accord mais on vit avec son voisin en bonne entente, sans injure, ni diffamation ou dénigrement sans discrimination à l'embauche, à la santé, au droit à la parole et l'on accepte d'être au XXIème siècle dans un pays faisant parti des plus démocratiques et valeureux du monde.
En adulte responsable, on se met à table sans jouer des pieds et des mains sous la nappe, en dégustant les mets que l'hôtesse présente, en les finissant avec un compliment ou un sourire reconnaissant. Le moment du dessert et des digestifs étant crucial pour entamer les discussions divergentes mais repues et cordiales.
 
Sylvie BRIERE
 
 
 
 
Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1
Notre structure ne dispose pas d'écoute téléphonique, nous agissons dans la prévention et non dans l'urgence.
Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas à l'absolue connaissance.