Les jeux vidéos (logo)Les jeux vidéos

Depuis 2010, le portail de la prévention active
© Marque et concept déposés.
Depuis mai 2010, pour vous Association France Prévention prévient dans de très nombreux domaines essentiels, pour ne pas subir.
Informations Solidarité Conseils
Écrivez-nous sur assoc.france.prevention@gmail.com ou au
01 71 20 68 29
Nos articles sont la propriété intellectuelle de leurs auteurs. Ils ne peuvent être ni reproduits, ni traduits et utilisés qu'à titre limité et personnel.

 Ici, la prévention est volontaire et c'est vous qui venez la chercher.
--------©
 
 
 
 

 Nous sommes, à Association France Prévention, opposés aux jeux vidéos à caractères très permissifs et violents et aux vidéos ou aux circuits audiovisuels d'un gabarit humain acceptant des positions dégradantes, objectivantes de l'autre.

 On ne comprend pas comment l'aspect violent ne se pose plus, juste, parce qu'il s'agit d'un "jeu".

 Le recul vis à vis de ce phénomène de société n'est pas établi.

 Mais aussi : y a-t-il une puissance lorsqu'on laisse les enfants et les jeunes, seuls, devant des tableaux hors circuit du quotidien et en grandes quantités nocturnes ?

 Ce sujet est sans fin.
 Pour lui donner une forme possible pour tous (les producteurs, les enfants et les parents… ), il serait plus acceptable de ne pas se rivaliser sur celui qui a raison ou tord mais bien sur un constat logique : tout excès reste un excès et parfois il transforme l'essai en addiction, en déviance ou en plus clair, en danger pour soi et les autres.

Rappelons que les enfants sont et resteront des enfants et qu'il faut les accompagner à distinguer et à découvrir. Bien que parfois, il faille les lâcher aussi.

Définition : une addiction est un lien invisible entre le vouloir et le pouvoir. Je veux arrêter de fumer mais je ne peux pas. Et lorsque ce lien est irrépressible, compulsif et senti comme obligatoire, l'addiction est là.
 
 
Sylvie BRIERE
 

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1
Notre structure ne dispose pas d'écoute téléphonique, nous agissons dans la prévention et non dans l'urgence.
Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas à l'absolue connaissance.