Les 4 éléments (logo)Les 4 éléments

Les quatre éléments sur le site de la biodiversité préventive et associative.

© Marque et concept déposés.

Informations Solidarité Conseils
Écrivez-nous sur assoc.france.prevention@gmail.com
ou par courrier
25 rue de Ponthieu 78008 PARIS

-----©

 

 

Prévention par tentative de divertissement.

 Au crépuscule, le Vent joueur répand sur l'Eau endormie la senteur chamarrée des couleurs du Feu assoupi.

 La Terre, malmenée par les chaleurs de l'été, vit un exil et respire la fraîcheur nocturne, le silence des idées.

 L'Eau recouvre la Terre, le Vent cajole, le Feu s'éteint.

 La Terre cache sa source, le Vent se cogne sur les roches et s'engouffre dans les cavernes. Courageux, il érode les montagnes pour ouvrir l'horizon. Le Feu reste au coeur du sujet, invisible en son sein terrien.

 La pluie battante ravage les cultures et expulse le Feu de l'idée première.

 Pourtant, la flambée continue à attirer la curiosité et les regards pétillants. Parfois aussi, elle envahit les terres et s'amuse avec la bise qui l'affole un peu.

 Les quatre compagnons se connaissent depuis des lustres. Ils chipouillent ou se gratouillent suivant l'Air du temps.

 Ils s'enterrent ou s'inondent pour une brouille ou une peccadille. Ils se réchauffent ou se gratouillent suivant l'Air du temps. Ils se réchauffent ou s'incinèrent pour une calamité mal aérée. Mais inexorablement, ils se retrouvent, se mélangent et s'associent pour le grand travail de la Nature dont ils sont les grands défenseurs.

 Ils on, parfois, quelques soucis d'obéissance et commettent quelques débordements. Finalement, ils sont encore un peu jeunes et s'instruisent parfois au vent mauvais.

 L'Eau saumâtre en cours d'épuration est une cousine de la source divine.

 Le terrible ouragan est le catastrophique perdant de la douce bise qui les stabilise.

 Joueurs ou tapageurs, de jour et de nuit, ils s'assemblent et se séparent.

 Rumeur unique, force alliée, à quatre ils sont cinq car pieds et poings liés, ils agissent en complémentarité l'un de l'autre sans se désolidariser. Le temps qu'Ils s'exercent dans l'unicité réclamée par un sixième élément non révélé, Ils s'évadent par une fugue inégalée.

 

Sylvie BRIERE
 
Extrait de « Lumière sur la vie »
Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1
 
 
 
Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas à l'absolue connaissance.